De Thann à Munster par le versant vosgien

Randonnée de 95 km en 4 étapes par un parcours qui évolue sur le versant vosgien. On peut ajouter 2 étapes pour rallier Munster à Thann ce qui permet de transformer cette randonnée itinérante en boucle.

Préambule:

  • Les descriptions des étapes seront réduites au minimum quand les sentiers empruntés sont correctement balisés. Quand on dit qu’un itinéraire est bien balisé, cela ne veut pas dire qu’il y a un marquage tous les 20m ou qu’il saute immédiatement aux yeux. Il faut être attentif, chercher parfois un peu car les signes peuvent être peu visibles ou se trouver à quelques mètres de là où on s’attend à la voir.
  • Pour ceux qui ont recours aux outils technologiques modernes, la trace (nettoyée et/ou rectifiée) de chaque étape peut être téléchargée sur ce site. Pour les autres, c’est à dire ceux qui marchent encore à l’ancienne, je ne doute pas que leur sens de l’orientation et leur aptitude à lire les cartes leur soient suffisants pour se débrouiller sans trop de problèmes.
  • J’ai effectué cette randonnée fin octobre. Le choix de l’itinéraire a été guidé par deux nécessités : avoir des étapes réalisables en une période où les jours ne sont pas particulièrement longs et trouver des hébergements ouverts à des tarifs abordables.
  • Il y a peu de photos, car j’ai perdu mon appareil photo probablement au col de la Schlucht.

Quelques précautions à prendre:

  • Les étapes sont un peu longues et comportent de la dénivelée. Dans les périodes où les jours sont courts (de la fin d’automne au début du printemps) il convient de partir tôt, surtout si l’on marche en groupe (car on avance en général moins vite que seul).
  • Les temps de marche sont donnés à titre indicatif et sans les pauses.
  • Cette randonnée ne peut pas être faite en période d’enneigement, même avec des raquettes, car les étapes sont un peu trop longues et surtout quelques courts tronçons incontournables sont dangereux car ils sont étroits, invisibles dès lors qu’il y a de la neige, évoluant en balcon dans des pentes raides qui peuvent être avalancheuses ou verglacées.
  • Les cartes IGN sont utiles, même si l’on a pris soin d’embarquer la trace, car on peut être obligé de changer son itinéraire pour 3 raisons principales:

– Travaux forestiers délimitant des zones interdites au public : Abattages d’arbres. Les forestiers ne fournissent pas d’alternative pour rejoindre l’itinéraire prévu, au randonneur de se débrouiller.
– Chasse en cours. Les guetteurs au périmètre de la zone de chasse interdisent au randonneur de passer pour des raisons de sécurité.
– Sentier dégradé par les intempéries et interdit au public. En général, dans ce cas une déviation est mise en place.

  • En automne, pendant la période de chasse, mettre un vêtement voyant (bonne occasion d’utiliser son gilet jaune 🙂 ) pour ne pas être pris pour cible.

La randonnée étape par étape

Étape 1: Thann – La chaume de Rouge-Gazon
( 20km   +1033m/-278m   Temps approximatif 7h30 )
Cartes IGN: TOP25 3619 OT et TOP25 3620 ET
  • Départ Gare SNCF de Thann: Quand on a la gare dans son dos, partir à droite, traverser puis suivre la rue du Général de Gaulle et après 450m, sur la gauche, traverser le parking, prendre les escaliers qui débouchent sur un petit chemin balisé rectangle rouge ( GR5)
    On peut, si on veut, emprunter le sentier balisé triangle rouge ou rester sur le sentier rectangle rouge, les 2 se rejoignent 1,2 km plus loin.
  • Montée en forêt en suivant toujours le GR5.
  • Vers Belacker

    Au col de Hundsruck, j’ai dû abandonner le GR5 momentanément en raison de travaux forestiers. J’ai pris un petit sentier assez raide qui monte en trace directe dans un pré, non balisé mais où la trace de passage de marcheurs est visible (itinéraire de ma trace GPS). Cette déviation à découvert est assez sympa et offre un beau panorama. Après un kilomètre on retrouve le GR5, rectangle rouge qu’il faut suivre jusqu’au col des Perches. Le sentier est bien balisé et/ou la trace est bien visible.

  • Au col des Perches, prendre le sentier balisé rectangle bleu ( GR531) qui conduit en une vingtaine de minutes à l’hôtel de Rouge Gazon.

Suggestions:

  • Si l’étape est trop longue on peut manger et dormir au Gîte du Belacker ouvert toute l’année.
  • Au col des Perches on peut aussi rejoindre le Refuge de Gazon Vert pour y dormir quand il est ouvert.
  • Lac des perches
    Lac des Perches

    On peut aussi, au col des Perches, si l’on n’est pas fatigué, continuer sur le GR5 (rectangle rouge), passer au dessus du Lac des Perches ( beau point de vue) et après un bon kilomètre, monter à droite sur la crête par le sentier balisé rectangle bleu/blanc/bleu avant de basculer de l’autre versant pour rejoindre l’hôtel.

  • Pour ceux qui font du bivouac, non loin de la jonction GR5 – sentier rectangle bleu/blanc/bleu, il y a l’abri et la source de la Haute Bers.

Étape 2: La chaume de Rouge-Gazon – Cornimont Travexin
(26km   +570m/-1095m   Temps approximatif 7h45)
Carte IGN: TOP25 3619 OT
  • Du début de l’étape et jusqu’au Col d’Oderen on suit le GR531 (rectangle bleu)
    Il démarre devant l’hôtel, suit la piste, la quitte après 800m avant de la rejoindre à nouveau près d’un petit lac. Attention à ce point, le sentier part à droite dans un pré avant de s’enfoncer à nouveau en forêt.
  • Jusqu’au col de Bussang, on alterne les tronçons étroits à flanc de montagne abrupte ( qui demandent de la vigilance et sont impraticables en période d’enneigement) et les parties de pistes forestières.
  • Au col de Bussang, traverser la route et continuer sur le GR531 jusqu’au Col d’Oderen.
  • Au col d’Oderen prendre le sentier balisé disque bleu direction Col du Page. Continuer toujours sur le sentier disque bleu en direction de l’ermitage du Frère Joseph.
  • Traverser la zone hôtelière du frère Joseph, passer devant la chapelle puis continuer en suivant le balisage disque bleu jusqu’à la route située un peu en dessous.
  • En forêt
    En forêt

    Traverser la route et prendre le chemin en face “Chemin du Haut Riant” balisé anneau bleu et anneau rouge).

  • Arrivé au croisement de chemins après 600m environ de montée, laisser le chemin à gauche et prendre le suivant qui descend (GR533 rectangle vert).
  • Après 800m, laisser le GR533 et tourner à gauche. Suivre la petite route, non balisée qui descend, fait quelques virages en se dirigeant globalement vers le nord-ouest pour arriver en fond de vallée sur la route D43 entre Ventron (à droite) et Travexin (à gauche).
  • Tourner à gauche sur cette route jusqu’à son intersection avec la D486 où il y a l’hôtel le Gehan.

Étape 3: Travexin – Le Saut des Cuves (Xonrupt)
( 26 km   +797m/641m  Temps approximatif 8h20 )
Cartes IGN: TOP25 3619 OT et TOP25 3618 OT

(Juste après Cornimont, j’ai perdu le balisage que je n’ai pas retrouvé et j’ai donc ajouté quelques kilomètres à une étape déjà un peu consistante. Cependant la trace présentée est fiable ainsi que les indications qui suivent).

  • Devant l’hôtel prendre la route D486 en direction de Cornimont.
  • À Cornimont, tourner à droite, suivre la rue principale (Rue de la gare) jusqu’à la fin où l’on tourne à gauche pour prendre la Rue du Faing sur 200m.
  • À droite, 2 options se présentent pour rejoindre le col du Brabant: l’itinéraire balisé croix rouge, et quelques dizaines de mètres plus loin, départ de l’itinéraire balisé rectangle vert (c’est celui que j’avais voulu prendre mais à mi-pente je n’ai pas vu les balises qui indiquaient qu’il fallait prendre à droite et non continuer tout droit). La trace GPS présentée sur le site a été corrigée. Quoi qu’il en soit, les 2 itinéraires (croix rouge et rectangle vert) sont sensiblement de même longueur.
  • Au col du Brabant, continuer en face sur le chemin du Haut de Bouchaux et après une centaine de mètres prendre à gauche le chemin balisé triangle vert qui descend à la Bresse.
  • Arrivé dans la Bresse, suivre la Moselotte (à main gauche) en direction nord-est , puis traverser la rivière pour l’avoir à main droite et continuer dans la même direction, jusqu’à l’hôtel des Vallées.
  • Prendre à gauche la rue du Chajoux et après 350 m monter à gauche sur le petit chemin balisé triangle rouge.
  • Après avoir coupé quelques chemins, monté en forêt, le sentier passe par le col de Grosse Pierre, la Roche des Bioquets et le Grouvelin où il y a une auberge.
  • Juste avant le l’auberge du Grouvelin, prendre à droite un petit sentier qui s’enfonce dans la forêt balisé anneau bleu et rectangle vert. Suivre ce balisage jusqu’au Collet de la Mine situé juste au dessus du Lac de Lispach.
  • Par le sentier direct balisé croix bleue (ou l’autre) rejoindre le lac de Longemer au niveau du camping des Jonquilles.
  • Arrivé sur la route, tourner à gauche, rester sur la piste pour piétons et après 450 m, descendre à droite dans le champ pour continuer dans la même direction par un chemin sous les arbres qui longe la rive du lac.
  • Arrivé au bout du lac, continuer en face sur la route du Lac ( balisage rectangle jaune/rouge) pendant 1,4 km. On arrive à un giratoire. Prendre la Route du Saut des Cuves sur 1 km. L’Auberge du Saut des Cuves se trouve à gauche, une centaine de mètres avant l’intersection avec la Route de Colmar.

Étape 4: Le Saut des Cuves – Munster
( 23,4 km   +471/-810  Temps approximatif: 7h )
Cartes IGN: TOP25 3618 OT, TOP25 3718 OT et TOP25 3719 OT
  • Poursuivre la Route du Saut des Cuves jusqu’à l’intersection, tourner à droite et continuer jusqu’au giratoire.
  • Prendre à droite la Route de Colmar que l’on suit pendant 3 km jusqu’à l’Auberge du Lac.
  • Quelques dizaines de mètres plus loin, prendre le sentier balisé disque bleu qui monte dans la forêt.
  • Panneau disparu ! Volé ?

    Le sentier passe successivement à la Roche Boulard, au Col des Harengs marinés ( où le panneau a mystérieusement disparu) au Col Malakoff, à la Chaume de Balveurche (Hôtel restaurant), au Haut-Gazon et au Collet (Hôtel).

  • Au Collet, traverser la route et continuer à gauche de l’hôtel sur le sentier toujours balisé disque bleu qui monte doucement au Col de la Schlucht.
  • Au col de la Schlucht, passer entre la Chapelle (à droite) et le nouveau bâtiment, puis devant l’hôtel Restaurant le Chalet, faire quelques dizaines mètres sur la route qui va à Munster et Colmar et prendre à droite le sentier balisé croix jaune direction Saegmatt.
  • A partir de Seagmatt, et jusqu’à Stosswihr le balisage est un peu fantomatique, mais il suffit de rester globalement dans la même direction (vers l’est) en suivant la petite route qui passe successivement à Schmelzwasen et Ampfersbach.
  • Arrivé Stosswihr, on rejoint le GR 531, balisé rectangle bleu qui conduit au centre de Munster.
  • À Munter, prendre la Rue du 9e Zouave, tourner à droite à la fourche (peu avant l’hôtel des Vosges) et emprunter la rue St Grégoire. Tourner ensuite à droite, rue Wetzel et continuer sur la rue de la Gare.


Remarque: On peut, en 2 étapes supplémentaires, rejoindre Thann et transformer cette randonnée itinérante de 4 jours en une boucle de 6 jours:

Dormir à Munster (Hôtels et chambres d’hôte). Le lendemain :

  • À partir de la gare de Munster, revenir à la fourche près de l’hôtel des Vosges.
  • Prendre à gauche, la rue des Moines et suivre le balisage « disque bleu » indiquant « Col du Sattel et Gachney par le versant sud ».
  • Suivre toujours le disque bleu jusqu’au Gachney. On traverse plusieurs intersections et on emprunte différents types de chemins (sentiers et pistes). Le balisage est correct mais il faut être vigilant à certaines intersections car les signes ne sautent pas toujours aux yeux immédiatement.
  • Arrivé au Gachney, prendre la piste rectangle rouge/blanc/rouge jusqu’à la ferme-auberge de Schiessroth.

  • Continuer sur le sentier rectangle rouge (GR5) en direction du Hohneck.
  • Au Hohneck, descendre à gauche en suivant le sentier rectangle rouge/blanc/rouge (variante GR5) en direction du Rainkopf.
  • Suivre ce balisage jusqu’au col du Herrenberg où l’on retrouve le GR5 ( rectangle rouge) qui mène à Thann par le Markstein et le Grand Ballon.

On peut dormir à l’hôtel  » Au pied du Hohneck« , au Refuge CAF des trois Fours, au Refuge de Sotré,(sur la route des crêtes) à la ferme-auberge de Breitzhousen (sur la route des crêtes également), au Refuge du Rainkopf, au refuge ski club de Hannenbrunnen, au Markstein (Steinlebach) et à l’Hôtel du Grand Ballon.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *