4 réponses

  1. virginie
    12 juillet 2019

    merci pour cet article plein de renseignements.
    Nous nous apprêtons à faire les 5 dernières étapes de l’échappée jurassienne avec les enfants en mode « aventuriers ».ils ont 14.13.12.et 10 ans.
    Avec nos sacs et nos tentes sur le dos!
    Nous avons l’habitude de randonnée en montagne l’été et cette année nous voulions nous lancer ce défi!

    virginie et sebastien

    Répondre

    • MK
      13 juillet 2019

      Bonjour Virginie & Sébastien
      Je vous souhaite de partager sur ce chemin beaucoup de bonheurs, de découvertes et de moments privilégiés avec vos enfants. Vous n’aurez pas de difficultés à trouver de superbes endroits pour planter vos tentes. En toute honnêteté, parmi les randonnées de longueur équivalente (Régordane, Stevenson, St Régis, Westweg en Allemagne…), elle fait partie de celles que j’ai préférées.
      J’espère que vous bénéficierez comme cela a été le cas pour moi, d’un beau temps, pas trop chaud mais sans pluie ni orages.
      Bonne route à toute la petite famille.
      Martine

      Répondre

  2. Eric
    18 février 2019

    Bonjour,
    J’ai beaucoup randonné ( Haute Route des Pyrénées ; GR 10 ; randonnées de 6 à 8 h dans les Pyrénées en été ou en raquettes…) il y a quelques années même si j’en fais beaucoup moins depuis quelques temps. L’échappée Jurassienne me tente beaucoup en mai ou plutôt en juin. Cette randonnée peut elle s’envisager en solitaire ?
    Merci,
    Éric – 62 ans

    Répondre

    • MK
      18 février 2019

      Bonjour,
      Oui, tout à fait. Je l’ai moi-même effectuée en solitaire pendant un mois de septembre. Il n’y a pas de difficultés techniques et pas de forts dénivelés. Le balisage est bien fait et le topoguide de la FFRP a été suffisant; je n’ai pas eu recours à des cartes supplémentaires ou le GPS. Les cartes IGN peuvent se révéler utiles si vous souhaitez modifier le parcours pour certaines étapes. C’est une randonnée que j’ai beaucoup appréciée car elle est assez diversifiée (vignes, reculées typiques du Jura, région des lacs et pour finir le haut-plateau).
      Prenez peut-être vos précautions pour les hébergements, car sur certaines étapes, il y a peu de possibilités. Si vous vous retrouvez en même temps qu’un groupe (comme ce fut le cas pour moi) il faut un peu parfois bousculer son programme.
      Je vous souhaite une bonne rando et j’espère qu’elle vous procurera autant de plaisir qu’à moi.
      Cordialement,
      Martine

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour au début
mobile bureau