Huit jours entre lacs et volcans

entete auvergne
Projet

Avec une amie écossaise (Christine), nous avions projeté de faire une randonnée itinérante de 8 jours avec raquettes en Auvergne. Je connaissais peu cette région, et pas du tout en hiver. Me munissant du topoguide de la FFRP, j’avais prévu un parcours sur les « GR® » et « GR® de pays » pensant qu’ils étaient largement fréquentés par les skieurs ou les raquetteurs comme c’est le cas dans le Jura.

Difficultés

Le premier problème surgit dès la mise sur pied du projet en raison de la fermeture d’un grand nombre d’hébergement. Par ailleurs, certains hôtels situés à proximité du domaine skiable (Mont Dore et Besse) ont refusé de nous louer une chambre au motif qu’ils ne prenaient que des clients pour la semaine. Néanmoins, j’arrivais à établir un parcours, avec des étapes assez inégales certes, mais faisable.

Le deuxième problème se révéla sur le terrain. Je fus assez surprise de constater qu’une randonnée itinérante avec raquettes de plusieurs jours n’était pas chose courante en Auvergne. Seuls les randonneurs connaissant les lieux ou ceux qui sont particulièrement aguerris s’y lancent. Les autres se contentent de petits circuits en boucle de quelques heures. Comme rien n’est prévu pour les randonneurs itinérants, en période d’enneigement, certains tronçons ne comportant aucune trace disparaissent et de nombreuses balises au sol sont tout aussi invisibles. Ces aléas nous obligèrent à changer ponctuellement d’itinéraire, suivre quand cela était possible les pistes de ski de fond, emprunter des routes goudronnées et même une fois faire de l’auto-stop après avoir dû rebrousser chemin.

Recommandations

Cette randonnée ne fut par pour autant un échec, tout au contraire. Elle a été pleine d’imprévus, de bons moments partagés et l’occasion d’échanges franco-britanniques parfois laborieux. Elle nous a transportées dans des paysages aussi superbes que variés (Chaîne des Puys, Plateau du Cézalier, lacs). L’enneigement est un paramètre très fluctuant selon les lieux et les hivers ; il est difficile à prévoir. Même si en 2014, il n’y avait pas beaucoup de neige, certains tronçons de parcours étaient quasi impraticables.

En conséquence, pour pouvoir profiter pleinement de cette randonnée, je recommande de la faire au printemps (pour la floraison), en été éventuellement, ou en automne (pour la couleur des feuillages).

Galerie de photos

Auvergne 2014
 

Documentation

J’ai utilisé le topo-guide de la FFRP « Volcans et lacs d’Auvergne ». Comme il présente la description de l’itinéraire, donne toutes les informations sur les hébergements et les moyens d’accès, il n’est pas indispensable d’avoir recours à d’autres sources pour élaborer le parcours. Ce livret présente aussi les fonds de cartes au 1/50 000e et dispense d’acheter les différentes cartes du secteur.

Circuit Auvergne

Étapes journalières prévisionnelles (qui ont été peu ou prou modifiées sur le terrain)

Jour 1 : La Bourboule-Pessade (20 km)

  • GR30 La Bourboule – Lusclade -Lac de Guéry –Col de l’Ouïre- Lac de Servières
  • GR441 Lac de Servières – Pessade

Problèmes rencontrés

  • Après Lusclade, le GR30 monte dans la forêt avant d’atteindre le plateau, mais il nous a été impossible de le localiser avec précision car il n’y avait a pas de traces et les balises étaient ambiguës voire ensevelies. Nous avons donc suivi la piste de ski de fond plus directe qui retrouve après quelques kilomètres le sentier balisé.
  • Au col de l’Ouïre, nous avons dû rebrousser chemin, car la suite du parcours était introuvable dans la neige : aucune trace et un brouillard intense. Nous sommes redescendues au lac de Guery, avons emprunté la route avant qu’un automobiliste nous prenne en stop. Nous avons essuyé une telle giboulée de neige, que notre samaritain nous conduisit jusqu’à Pessade.

Jour 2 : Pessade – Ceyssat (22km)

  • GR441 : Pessade – Lac de Servières – Orcival – Olby. Après Olby continuer sur 1.7km environ jusqu’à la jonction avec le Sentier 441A.
  • GR441A : jonction après Olby – Ceyssat

Pas de difficultés, car il n’y avait pas de neige.

Jour 3 : Ceyssat – Laschamp (17.5 km)

  • GR441A: Ceyssat – Col de Ceyssat.
  • Hors GR : Col de Ceyssat. Montée au Puy de Dôme et retour.
  • GR441/GR4 Col de Ceyssat –Laschamp

Difficultés :

Parvenues au col de Ceyssat, nous avons dû renoncer à monter au Puy de Dôme en raison de forte chute de neige: absence de visibilité et de traces. L’étape s’en trouvait donc écourtée et nous sommes arrivées très tôt au gîte. Comme le temps s’était remis au beau, nous avons fait une petite boucle autour de Laschamp pour profiter d’une vue sur le Puy de Dôme qui nous avait fait faux bond quelques heures plus tôt.

Jour 4 : Laschamp – Aydat (14 km)

  • GR441/GR4 Laschamp – croisée de chemins après 3 km- intersection au pied du puy de la Vache
  • GR30 : Puy de la Vache – Lac de la Cassière – Rouillas-bas (près d’Aydat).

Pas de difficultés. Il avait neigé pendant la nuit, mais la couche n’était pas très épaisse et nous n’avons pas chaussé les raquettes. Comme l’étape était courte et qu’il faisait beau nous sommes allées faire le tour du lac d’Aydat.

Jour 5 : Aydat – Saint Nectaire (23 km)

  • GR30 : Rouillas-bas (près d’Aydat) – Lac d’Aydat – Pouldure – Gorges de la Monne – Olloix- Lenteuge – Saint-Nectaire.

Pas de difficultés car nous n’avions pas de neige et il faisait beau. Cependant en cas d’enneigement je suppose que l’étape doit se révéler un peu longue.

Jour 6 : Saint Nectaire – Courbanges (18km)

  • GR30 : Saint Nectaire – Château de Murol – La Dent du Marais – Lac Chambon – Jassat – Courbanges

Nous avons fait l’impasse sur le château de Murol, n’ayant aucune intention d’en faire la visite.

Difficultés :

Pas de neige sur le début de l’étape et beau temps. Mais la transition fut brusque. Après Jassat, en altitude, il y avait une couche irrégulière et sous l’effet du vent des congères s’étaient formées. Il aurait fallu prendre le temps de chausser les raquettes mais un blizzard terrible à nous couper le souffle nous incitait à en finir au plus vite. En théorie, le gîte de Courbanges n’ouvrait qu’à 17h. Nous eûmes la chance de le voir exceptionnellement ouvert plus tôt ce jour-là.

Jour 7 : Courbanges – Brion (26 km)

GR30 : Courbanges – Besse en Chandesse – Lac Pavin- Lac de Montcineyre – Chaumiane – Compains –Brion.

Difficultés :

Dès le départ, nous eûmes conscience que l’étape était trop longue. Il avait neigé une bonne partie de la nuit, les traces étaient invisibles, de gigantesques congères barraient les sentiers. Même la route qui n’était pas dégagée ressemblait à un chemin de randonnée. Après une courte tentative infructueuse pour s’engager sur le parcours prévu, nous nous sommes rabattues sur la route jusqu’à Besse puis en direction du Lac Pavin.

Au lac Pavin, nous avons trouvé des pistes de ski de fond, mais après quelques kilomètres elles ont bifurqué nous laissant dans des champs de neige profonde, collante, exténuante. On dut avancer sans autre repère que la trace du GPS. On retrouva un chemin au lac de Montcineyre, mais jusqu’à Chaumiane, on enfonçait tellement qu’il fallait se relayer à la tête du convoi pour faire la trace.

Après Compains, nous n’avons plus eu le courage de reprendre le sentier, nous satisfaisant d’une morne route goudronnée plus reposante jusqu’à Brion.

Cette partie de l’Auvergne relativement en altitude (1100m-1200m) est plus enneigée que la celle qui est plus au nord. Je n’avais pas pris garde à ce paramètre en élaborant le parcours. Cette étape est certes longue, mais tout à fait faisable en absence de neige. Et on peut la raccourcir en passant la nuit à Compains, mais au moment de la réservation de la chambre, je n’avais pas eu de réponse.

Jour 8 : Brion – Egliseneuve d’Entraigues (16 km)

  • GR30 : Brion – La Godivelle – Espinchal – Egliseneuve.

Difficultés :

Toujours beaucoup de neige et des sentiers ensevelis. Comme il fallait arriver assez tôt à Egliseneuve pour avoir le temps de revenir à la Bourboule par un moyen de transport quelconque, nous avons opté pour la route.

Château de Murol et Puy de Sancy
Château de Murol et Puy de Sancy

Répondre à nicole Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *