Cinq jours dans les Vosges (2)

Jour 3 : Sentier historique Horodberg – le Linge

Au collet du Linge un affrontement particulièrement meurtrier se déroula entre le 20 juillet et le 15 octobre 1915 et fit 17 000 morts. Le souvenir de ce terrible combat est retracé au « musée mémorial » où sont rassemblés tous les objets français et allemands qui ont été trouvés sur place : armes, munitions, objets personnels.

Les tranchées des deux camps ennemis, remarquablement conservées, jalonnées d’abris et postes de retranchement, sillonnent de concerve la crête. Elles sont parfois si proches, qu’on peut imaginer que pendant les trêves, les soldats français et allemands pouvaient se parler.

Même si la végétation a repris ses droits pour donner à cette montagne un visage paisible, on ne la parcourt pas sans émotion, car les nombreuses croix matérialisant les endroits où ont été retrouvés (depuis la guerre et jusqu’à nos jours) les restes des soldats français et allemands ensevelis lui donnent une âme et ne manquent pas de nous faire réfléchir sur l’absurdité d’une telle boucherie.

Il resterait entre 3000 et 4000 corps enterrés.

Renseignements pratiques

  • Longueur de la boucle : 10.5 km
  • Temps de marche: 3h30 sans les pauses
  • Parcours : facile.
  • Carte IGN: TOP25 3718 OT Colmar – Kaysersberg
  • Restauration sur le parcours : ferme-auberge du Glasborn ( ouverture de Pâques à Toussaint).

Intérêts du parcours

  • Collet du Linge : Site et musée (1h à 1h30). Entrée payante. On peut découvrir le site , particulièrement explicite grâce au travail de l’association « LE MÉMORIAL DU LINGE 1915 ». Le musée est composé de salles d’exposition et propose la projection d’un petit film constitué d’images d’archives.
  • Randonnée sur les lieux de combats: restes de tranchées, trous d’obus, ouvrages militaires en ruine, le tout accompagné de panneaux explicatifs.

 



Descriptif

– Monter en voiture à Horodberg depuis Munster. Dépasser les dernières maisons d’Horodberg et après un large virage en épingle à cheveux, laisser le véhicule sur le parking.

– En face du parking, prendre le sentier balisé triangle rouge qui monte entre les arbres.

– Arrivé à la ferme auberge du Glasborn, prendre le sentier rectangle jaune ( GR532) direction col du Wettstein. Au col, sur la route à gauche, se trouve le cimetière militaire français.

– Juste avant le cimetière prendre la route qui conduit au Col du Linge où se trouve le site et le musée. Prévoir 1 heure de visite environ.

– Ensuite, prendre en face du mémorial, à coté du monument aux morts, un petit sentier non balisé qui monte en ligne droite au Schratzmaennele.

– Arrivé au sommet du Schratzmaennele, tourner à gauche et descendre par le sentier rectangle rouge. Il débouche sur la route au niveau du cimetière allemand de Baerenstall.

– Remonter quelques centaines de mètres, et emprunter le sentier rectangle jaune et rectangle bleu qui part sur la gauche et contourne à flanc de montagne le Schratzmaennele.

– Après une intersection, continuer sur le sentier rectangle bleu qui traverse des zones de combats et longe ou croise des tranchées.

– Après une dernière descente, le chemin arrive sur la route.

– Traverser la route et prendre le chemin en contrebas balisé rectangle bleu, mais après 150m environ, tourner à droite sur le sentier balisé triangle rouge qui traverse des champs et ramène au parking.

– Cette boucle n’est pas très longue, mais il faut prendre le temps de visiter le site du Linge flâner un peu autour du chemin pour découvrir les cicatrices des combats acharnés que s’y sont déroulés entre 1914 et 1918.

liengif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *