Sentier cathare (1)

entetes site 1p

.

Qui ne connait pas, au moins de nom les « cathares ». Eux-mêmes ne se sont pourtant pas désignés de cette façon. Ils s’appelaient «Bons hommes», «Bonnes femmes» ou «Parfaits». Le terme qui fut inventé par leurs ennemis signifiait hérétique.

moi Le catharisme est un mouvement chrétien dissident qui a connu une très forte expansion dans le sud de la France, en particulier sur les Terres du comte de Toulouse.

 Il fut l’objet d’une violente répression armée à partir du début du XIIIe siècle lors de la croisade contre les Albigeois puis par l’inquisition.

Le sentier cathare est un chemin de 250 km, créé de toute pièce pour la randonnée à pied, à cheval ou en VTT qui rallie Port-La-Nouvelle (Aude) à Foix (Ariège). Il passe par les différents châteaux qui ont plus ou moins marqué l’histoire cathare de la région. En plus de l’intérêt historique, ce sentier plutôt bien balisé (bleu et jaune dans l’Aude, blanc et rouge en Ariège), offre des paysages et des biotopes variés.

Pour ceux qui veulent le parcourir à pied, ce circuit se fait en 12 jours. Il est accessible à des marcheurs moyens. Les premières étapes sont un peu longues, mais elles peuvent être fractionnées. Les hébergements sont nombreux et ouverts pendant une bonne partie de l’année.

 Il n’est pas possible d’effectuer cette randonnée en hiver, en raison de l’enneigement fréquent sur de nombreux secteurs et de la fermeture des gîtes. La meilleure période à mon avis est le printemps (mai, juin) et en début d’automne (septembre et octobre). En été, il y fait très chaud, bien que le vent souffle souvent.

DurbanÉtape 1: de Port-La-Nouvelle à Durban-Corbières (27,5km)

Port-La-Nouvelle, n’est pas particulièrement attrayant, mais très rapidement on monte pour atteindre Garrigue Haute qui ouvre une vue exceptionnelle sur la côte méditerranéenne, quand ce n’est pas le vent marin qui souffle et qui apporte des nuées denses. On traverse un parc éolien, avant de descendre à La Murelle puis à Roquefort-des-Corbières. Le parcours se termine au milieu des vignes, pour la plupart très peu, voire pas entretenues. Les raisins laissés aux oiseaux que l’on grappille font d’excellents desserts.

Port Nouvelle-La Bastide

CasotÉtape 2: de Durban-Corbières à Tuchan (30km)

Assez longue étape cernée de vignes. Flamboyantes et appétissantes en automne. Quelques figues pour compléter le menu. Le château d’Aguilar se visite juste avant la descente sur Tuchan.

Attention, si vous avez réservé au gîte St Roch, il faut encore affronter une côte de plus deux kilomètres après le village ! Dur, dur, en fin d’étape quand on n’est pas prévenu.

Étape 3: de Tuchan à Duilhac-sous-Peyrepertuse (26km)

Après avoir quitté la route, le petit chemin bordé d’arbousiers est charmant et le passage du Grau de Padern spectaculaire.

Le chemin monte longuement et doucement sur un pan de montagne ménageant des points de vue sur la vallée. Il dévoile le château de Quéribus planté sur un piton, au détour d’un large virage. La descente qui suit et sévère et requiert de l’attention si le terrain est mouillé. Passage par Cucugnan, rendu célèbre par le fameux curé d’Alphonse Daudet. Fin de parcours au milieu des vignes.

Étape 4: de Duilhac-sous-Peyrepertuse à La Bastide (21 km)

FitouCrochet indispensable au château de Peyrepertuse, qui n’ouvre hélas ses portes qu’à une heure un peu tardive pour les randonneurs.

Au Pla de Brezou, le balisage est un peu pervers. Si l’on suit aveuglément les marques bleues et jaunes et l’indication «sentier cathare», on monte par le Pech d’Auroux, très joli au demeurant et un peu acrobatique par endroit, et on redescend après les gorges de Galamus.

Il faut donc, si l’on veut passer par le fond de ces fameuses gorges, prendre l’autre option.

C’est une étape de transition et l’on laisse derrière soi les vignes, pour des paysages moins domestiqués.

Renseignements pratiques :

Pour organiser sa randonnée on peut :

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *