Sentier cathare (3)

entetes site 3p

Étape 9: d’Espezel à Comus (20km)

LanguerailJoli itinéraire, dans l’ensemble à découvert. Il offre donc de beaux panoramas sur la chaîne des Pyrénées au sud, sur les dernières crêtes avant la plaine au nord, sur le pog de Montségur et la montagne de la Frau à l’ouest. Le passé historique pour cette étape s’efface devant le spectacle de la nature.

Si vous souhaitez un hébergement insolite, allez «Au silence du midi». Vous pourrez dormir dans une yourte confortable (et chauffée par temps froid). Éviter cependant les excès de liquide pour le dîner, car les toilettes sont à distance et affronter -6° (pour moi, ce fut la nuit la plus froide de mon voyage) en pleine nuit en petite tenue pour aller se délester, requiert quelque courage !

Espezel – Foix

Étape 10: de Comus à Montségur (15km)

YourteChangement de département et de balisage (jaune/ bleu remplacé par blanc/rouge) et le sentier cathare se confond avec le «Chemin des Bonshommes» ou GR7 qui était la voie empruntée par les cathares pour échapper aux persécutions.

Le début de l’itinéraire passe par les gorges encaissées de la Frau. La suite se déroule essentiellement en forêt. Comme l’étape est courte, on peut  déposer ses affaires au gîte à Montségur et monter ensuite tranquillement au château. Il est en ruine. Son intérêt repose sur son histoire riche et émouvante que l’on découvre si l’on a la chance de profiter d’une visite guidée. Ce château marque le point d’orgue du catharisme dans la région: après un long siège, il fut détruit et près de 250 « hérétiques » furent brûlés dans un champ voisin.

Après la visite du château, un petit musée satisfait la curiosité du visiteur au travers d’objets trouvés sur le site au cours de fouilles archéologiques.

ampoulePour voir les images en grand format, cliquer sur le pictogramme «plein écran» situé en bas à droite de la vidéo.

Étape 11: de Montségur à Roquefixade (17km)

Encore une étape courte qui permet, une fois arrivé à Roquefixade, d’aller déposer ses affaires avant de partir visiter le château. Le monument en lui-même ne présente pas grand intérêt en dehors du large panorama qu’il dévoile car c’est une ruine où l’on ne trouve pas même un panneau explicatif (celui-ci est affiché au mur du gîte communal du village). En revanche, on peut à partir du château, continuer à grimper sur la crête et rejoindre ensuite le sentier «du tour du pays d’Olmes» qui retourne au village. Cette petite boucle qui complète agréablement la journée s’il fait beau, prend environ 1h 30.

Étape 12: de Roquefixade à Foix (18 km)

FoixParcours sans grande difficulté. Au début et à la fin de l’étape, le chemin domine des paysages verdoyants tout en douceur et en rondeur.

La journée se termine par la visite du château de Foix qui écrase la ville de son architecture rappelant les lignes de la cité de Carcassonne ou du Haut Koenigsbourg et se démarquant des châteaux qui jalonnent le sentier cathare.

La visite guidée n’évoque à aucun moment le passé cathare du château.

Renseignements pratiques :

Pour organiser sa randonnée on peut :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *