Traversée des Vosges en hiver entre St-Amarin et Ste-Marie-aux-Mines (2) Renseignements pratiques

La randonnée dans les Vosges en hiver comporte des risques car les crêtes peuvent être englouties dans un brouillard qui réduit la visibilité à quelques mètres et le vent peut faire disparaître très rapidement les traces dans la neige. Il est donc indispensable de savoir lire une carte et se servir d’une boussole. L’idéal est de prendre un GPS dans lequel on aura eu soin avant de partir d’y transférer son parcours.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

.

Le descriptif des étapes qui figure ci-dessous ne suffit pas pour se lancer dans la randonnée. C’est un complément à l’emploi des cartes qui permet de se rendre compte des étapes et évaluer leur longueur.

Cette randonnée était prévue pour être faite en raquettes, c’est pour cette raison que les étapes ne sont pas excessivement longues et que les pistes et chemins censés être fréquentés ont été préférés à des itinéraires plus sauvages qui peuvent être dangereux ou difficiles à trouver en raison de l’absence de trace quand il y a beaucoup de neige comme ça a été le cas cette année ( février 2013).

La trace s’écarte parfois un peu des chemins tracés car elle a été prise alors qu’il y avait de la neige. Dans ces conditions, il n’est pas toujours évident de rester tout à fait fidèle à l’itinéraire.

Chacun, ensuite peut s’approprier cet itinéraire, le modifier en fonction des conditions météo, de la saison, de son endurance, de ses compétences en matière d’orientation, etc.

Matériel

indispensable (en plus de l’équipement de base)

  • raquettes et bâtons
  • crampons ( alternative intéressante ; la marche avec crampons est moins fatigante que celle avec raquettes quand la neige est dure)
  • vêtements chauds ( il peut faire aussi froid dans les Vosges que dans les Alpes !)
  • boussole, cartes ( en double quand on part en groupe, dans l’éventualité où un randonneur soit obligé d’aller chercher du secours)
  • téléphone portable toujours rechargé.

recommandé

  • GPS avec route prévisionnelle
Galerie de photos
Raquettes  Vosges 2013
 

Description de l’itinéraire, informations logistiques et traces

Étape 1: Saint Amarin – Grand ballon (9,7 km)

  • Repérer sur la place de la gare le panneau où figure le rectangle jaune (GR532) direction « Col du Haag et Grand Ballon »
  • Suivre le sentier balisé rectangle jaune jusqu’au Col du Haag
  • Au Col du Haag, prendre la route des crêtes direction est/nord-est (enneigée en hiver et transformée en piste de ski de fond) ou le petit sentier balisé rectangle rouge/blanc/rouge ( le balisage au départ du sentier n’est pas évident à trouver) qui traverse un champ, juste au dessus de la route et qui s’oriente aussi direction est.
  • La route et le sentier mènent directement à l’hôtel du Grand Ballon.

Accès : Train Ter ligne Mulhouse -Kruth

Hébergement : Chalet-Hôtel du Grand Ballon

Sur le chemin : Ravitaillement et restauration à Saint-Amarin et au Col du Haag (ferme-auberge ouverte en été et période de vacances; se renseigner des dates d’ouverture  Tel :03 89 48 95 85)

Tracé :

1 St Amarin- Gd Ballon

Étape 2 : Grand Ballon – Rhotenbrunnen (Petit Ballon) (19 km)

Ce parcours est en crête : En absence de traces et par temps de brouillard, le chemin peut être difficile à repérer.

  • Prendre le sentier balisé rectangle rouge/blanc/rouge direction Col du Haag (le départ se trouve derrière le bâtiment) et rejoindre le Col du Haag.
  • Prendre le sentier balisé rectangle jaune (GR532). Après 2 km environ, le sentier rejoint le GR5 (rectangle rouge). Environ 1,5 km  plus loin, ils se séparent.
  • Suivre toujours le sentier balisé rectangle jaune qui part en direction du lac de la Lauch.
  • Passer sur la digue et reprendre  en face le sentier assez raide, toujours marqué de rectangles jaunes jusqu’au col d’Oberlauchen.
  • En suivant toujours le même balisage (rectangles jaunes), prendre direction est, le col de Lauchen et le Langenfeldkopf (le sentier contourne le sommet par la droite) et descendre au Col de Hilsenfirst.
  • Poursuivre dans la même direction, toujours sur le sentier  marqué rectangle jaune : passer devant Bockwasen. 1.5 km plus loin un chemin indique « Ferme-auberge Rothenbrunnen chemin direct »

Hébergement : ferme-auberge de Rothenbrunnen, 68380 Sondernach  Téléphone :03 89 77 33 08

Sur le chemin :  pas de restauration ou ravitaillement à part à la ferme-auberge du col du Haag

Tracé :

2 Gd Ballon-Rothenbrunnen

Étape 3 : Rothenbrunnen – Soultzeren (13,5 km)

  • Remonter le chemin balisé chevalet rouge par un petit sentier situé derrière l’auberge et remonter jusqu’au carrefour de Kahler Wasen (on peut aussi gagner ce carrefour par la route).
  • Prendre le sentier balisé disque bleu et descendre jusqu’à Stemisberg.
  • Prendre le sentier balisé chevalet rouge direction Munster/Lutterbach. Descendre quelques centaines de mètres, traverser le ruisseau et prendre immédiatement après, à gauche, la piste qui longe le cours d’eau jusqu’à une intersection.
  • Prendre le sentier balisé chevalet vert qui suit un petit canal d’irrigation, direction «Munster/ Baechele»
  • A Munster, traverser la route principale. A proximité de l’intersection des routes qui conduisent à Stosswihr et Metzeral, prendre le chemin balisé disque rouge, direction Hohrod.
  • Suivre le disque rouge jusqu’à Soultzeren.
  • L’hôtel  « Gérardmer » se trouve au centre du village, près de la mairie.

Hébergement : Hôtel de Gerardmer à Soultzeren

Sur le chemin :  Ravitaillement et restauration à Munster (tous commerces et distributeurs bancaires)

Accès : train TER pour Colmar.

Tracé :

3 Rhotenbrunnen – Soultzeren

 

Étape 4 : Soultzeren – Lapoutroie (16 km)

  • De l’hôtel, prendre la rue qui remonte le village jusqu’à l’intersection.
  • Prendre le balisage chevalet bleu , direction Col du Wettstein.
  • Au col, prendre le sentier balisé rectangle jaune (GR532), direction Hautes Huttes, continuer en direction du Lac noir puis du Lac Blanc.
  • Au parking du Lac Blanc, prendre le sentier derrière l’auberge, balisage anneau bleu jusqu’à la bifurcation de Bocheney.
  • A partir de là, suivre le sentier balisé rectangle bleu ( GR531)
  • Après 1,8 km environ, suivre le balisage croix bleue , passer le lieu-dit «la Beu »  et continuer jusqu’à Beauregard ( centre de vacances et route goudronnée).
  • Poursuivre sur la petite route goudronnée balisée chevalet rouge,
  • A l’intersection, prendre la route à gauche, balisage chevalet jaune et continuer  en montant sur 600m environ.
  • Prendre la petite route balisée disque bleu où se trouve l’hôtel « le Bouton d’or, Auberge du Soleil »

Hébergement : Hôtel « Le Bouton d’Or » Lapoutroie

Sur le chemin :  Ravitaillement à Soultzeren (Boucherie, boulangerie, distributeur bancaire) et restauration au Lac Noir et au Lac Blanc.

Tracé :

4 Soultzeren – Lapoutroie

Étape 5 : Lapoutroie (Auberge du Soleil) – Plainfaing (15,5km)

  •  À partir de l’hôtel, poursuivre le chemin balisé disque bleu direction « Étang du Devin ».
  •  Prendre ensuite la route balisée disque jaune qui traverse le hameau des Merelles  et qui conduit à une bifurcation.
  •  Prendre le sentier balisé rectangle rouge/blanc/rouge direction Étang du Devin.
  •  À l’étang du devin, emprunter le sentier balisé rectangle rouge (GR5) qui mène au village du Bonhomme.
  •  Traverser la route nationale à proximité de l’église et suivre le chemin qui comporte le balisage anneau rouge direction Croix de Mission.
  •  Monter jusqu’à la Croix de Mission et continuer sur un petit chemin horizontal qui conduit à une bifurcation.
  •  A cette bifurcation, ne pas prendre le chemin qui descend et qui comporte le balisage anneau rouge, mais prendre l’autre chemin qui monte entre les arbres et qui indique Calvaire de la Chapelle.
  •  Après quelques centaines de mètres, le petit sentier rejoint la petite route, puis  passe devant la Chapelle Sainte Claire et quelques maisons.
  • La piste monte, s’enfonce dans la forêt, passe devant une maison forestière (Maison forestière du Général bataille) et se termine au col du Bonhomme.
  • Prendre le chemin appelé « ancienne voie », balisé croix bleue, qui démarre derrière l’auberge du Col du Bonhomme et qui descend direction ouest en contrebas de la route qui mène à Plainfaing. Les balises sont peu nombreuses, mais de chemin est plus ou moins direct jusqu’aux des fermes (Hangochet) situées dans la périphérie de Plainfaing.
  • Continuer sur la route qui descend jusqu’à rejoindre la nationale à la sortie de Plainfaing. L’hôtel « Les Auvernelles » se trouve à quelques centaines de mètres de la bifurcation en direction du centre du village.

Hébergement : Hôtel « Les Auvernelles »  Tel.0 3 29 50 32 85  mail:florence.brenel@wanadoo.fr

Sur le chemin :  Hébergement et restauration possibles aux Gîtes de l’Étang du Devin, au Bonhomme (plusieurs hôtels-restaurants dans le village) et au col du Bonhomme.

Tracé :

5 Lapoutroie – Plainfaing

Étape 6 : Plainfaing- Québrux (20,8 km)

  • Prendre le sentier qui part derrière l’hôtel.
  • Tourner à gauche (2e chemin) et suivre le petit sentier qui longe le ruisseau et traverse des champs. Il rejoint ensuite les quartiers habités.
  • Suivre la rue direction ouest (qui va dans le même sens que la route principale) et aller jusqu’à Fraize.
  • Passer devant l’hôpital et tourner immédiatement après à droite. Remonter la rue jusqu’à l’intersection.
  • Tourner à gauche et suivre la rue sur 300 m.
  • Tourner à droite et prendre la rue qui monte (La grande voie). Après 800m environ, on arrive au lieu dit le Bon Repos.
  • Prendre la route de la Folie.
  • Ensuite emprunter le chemin qui monte aux Journaux.
  • Au col des Journaux, prendre en face le sentier balisé anneau bleu qui descend au col des Chauffours.
  • Au col, tourner à gauche sur la route indiquant Mandray. Après quelques dizaines de mètres, prendre ) droite le chemin balisé disque bleu qui part dans les champs direction nord/nord-est.
  • Monter sur le petit sommet qui est en face, plein nord (le départ de la montée n’est pas évident quand il y a de la neige !) et descendre de l’autre coté.
  • Le sentier débouche sur une petite route : prendre cette route  (non balisée) direction nord.
  • Après 800m environ, on atteint une seconde bifurcation ( La Béhouille).
  • Prendre à droite le petit chemin non balisé qui descend par un tracé direct à la Croix aux Mines. Traverser le village vers le nord en direction de Verpelière.
  • Au centre du village de Verpelière, prendre la 2e rue à droite, traverser le pont qui enjambe le ruisseau et à la bifurcation suivante, après quelques dizaines de mètres, prendre la piste à gauche  qui se dirige vers le nord.
  • Après 300m, on rencontre un balisage anneau rouge. On peut choisir de continuer la piste et l’on arrive après 1.2 km environ à Ban de Laveline. Il faut tourner à droite pour passer Honville et terminer à Québrux.
  • On peut aussi, faire la grande boucle, parfaitement balisée qui passe à Baudifosse, Lauterrupt,  et au  Col de Sorémont.
  • A la bifurcation du col de Sorémont, suivre la route balisée rectangle bleu/blanc/bleu qui descend à Québrux ( attention, ne pas prendre le chemin qui monte à l’arbre de la liberté et Col-de-Sainte-Marie).
  • Tourner à gauche, le gîte « Les Prés du Moulin » se trouve à 150m de là.

Hébergement : Chambres et table d’Hôtes « Les prés du Moulin » Québrux:  Accueil chaleureux, Gîte convivial

Sur le chemin:  Pas de ravitaillement possible.

Tracé :

6 Plainfaing – Quebrux

Étape 7 : Québrux – Sainte-Marie-aux-Mines (14 km)

 

  • A partir du gîte, prendre à gauche et suivre le balisage anneau vert jusqu’au col de Sainte Marie. Le balisage ne pose pas de problème.
  • Au col de Sainte-Marie, prendre le chemin balisage disque rouge qui part sur l’autre versant à droite de la route.
  • Le balisage n’est pas très présent. Arrivé dans les champs, il faut suivre les clôtures et l’indication « Chalet Pierre ».
  • Sur la fin du parcours, même en cas d’erreur, tous les chemins mènent à Sainte Marie aux Mines.

Sur le chemin : restauration possible au col de Sainte Marie et à Sainte Marie aux Mines

Transports : Bus TER pour Sélestat ou Saint-Dié.

Tracé :

7 Quebrux-ste Marie aux Mines

Cartographie

  • Carte IGN TOP25 (1/25000e) 3619 OT « Bussang – La Bresse »
  • Carte IGN TOP25 (1/25000e) 3719 OT « Grand Ballon – Guebwiller – Munster »
  • Carte IGN TOP25 (1/25000e) 3718 OT « Colmar – Kaysersberg »
  • Carte IGN TOP25 (1/25000e) 3618 OT « Le Hohneck – Gérardmer »
  • Carte IGN TOP25 (1/25000e) 3617 ET « Sainte-Marie-aux-Mines »
Pour revenir au texte

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *