Chemin de liberté, de Belfahy à Champagney (13)

 

« La femme naît libre et demeure égale à l’homme en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. »

                                                        (Olympe de Gouges)

 

Récit &

réflexions

Aujourd’hui j’arrive au troisième site de ma pérégrination (après Emberménil et Fessenheim) sur le chemin des droits de l’homme.

Olympe de Gouges

L’homme, mot à double sens. C’est à la fois l’être humain en général et l’individu de sexe masculin. Et l’on peut se demander quand fut rédigée la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, si elle faisait référence à l’humain ou l’individu de sexe masculin. Comme la suite de la phrase évoque  le citoyen et pas la citoyenne, il est clair que cette déclaration excluait de fait la moitié de la population.

Une femme n’aura de cesse de dénoncer durant toute sa vie l’inégalité entre les hommes et des femmes et aura cette phrase célèbre qui résume son combat (et qui se révélera être prémonitoire puisqu’elle fut guillotinée) :

« La femme a le droit de monter sur l’échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune. »

Elle rédigea la déclaration de la femme et de la citoyenne.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Plus de deux siècles après, où en est le monde ? En France, les femmes eurent le droit de vote en 1946, leurs salaires sont actuellement inférieurs de près de 20%  à ceux des hommes, pour ne citer que cela. Et si l’on considère la condition des femmes dans de nombreux pays, elle n’est pas plus enviable que celle du moyen-âge.

Galerie de photos

Belfahy - Champagney
 

 .

Topoguide

de l’étape (25,5 km)

 

  • Traverser le village de Belfahy dans le sens globalement nord-sud en suivant la route principale (D98).
  • À la bifurcation située 500m environ après le lieu-dit « les Roches », prendre à droite la piste balisée rectangle blanc/rouge (GR®59).
  • Après 900m environ, on arrive à une intersection où les balises sont absentes. Laisser le sentier qui part immédiatement à droite. Parmi les deux sentiers qui sont dans le prolongement du parcours, prendre celui de droite.
  • A Montvilliers (ou Monvilley), tourner à gauche et prendre la route en suivant toujours le balisage rectangle blanc/rouge (GR®59) : on passera à la Chevestraye, au col du Coparat et au Plainet.
  • Au Plainet, le (GR®59) quitte la piste, passe dans l’herbe, devant une maison avant de pénétrer dans une forêt. Il retrouve la piste 700m plus loin. Tourner à gauche à ce niveau-là et continuer jusqu’au hameau du Rhien.
  • Juste après l’hôtel « Le Rhien »,  quitter le GR®59 et prendre la route à gauche direction « Ronchamp centre ».
  • Après 600m, on arrive à une nouvelle bifurcation : tourner à gauche, direction la Houillère.
  • Devant le mémorial des mineurs, prendre le chemin de découverte des mines de l’étançon : « Chemin du tacot » qui serpente dans la forêt parmi les vestiges de mines de charbon.
  • Après 1 km, le parcours débouche sur la route. Tourner à gauche et aller jusqu’à la Houillère.
  • Prendre le « chemin de la forêt de Champagney » qui mène au bourg en 1,5 km.
  • On entre dans le village par la rue de Chevanel. Suivre ensuite la rue du Général Brosset jusqu’à la place du Général de Gaulle. La maison de la négritude et des droits de l’homme se trouve non loin de là, Grand Rue.

.

Logistique

& cartographie

.

Hébergement et restauration

Sur le parcours:

Pour dormir en fin d’étape :

  • Le Clos fleuri ( chambres et tables d’hötes ) 3 Rue des Chênes 70290 Champagney ; Téléphone : 00 33 (0)3 84 23 25 75
  • Hotel Restaurant « Le Pré Serroux » 4, Avenue du Général Brosset 70290 Champagney ; Teléphone : 0033 (0)384231324
  • Camping « les Ballastières » au bord du plan d’eau.

Cartes :  IGN 3520 ET « Ballon d’Alsace/PNR des ballons des Vosges » au 1/25000e .

Traces GPS

Belfahy – Champagney

.

Temps forts

de l’étape

  • Notre Dame-du-Haut de Ronchamp de l’architecte Le Corbusier (avec un détour).
  • Les mines de l’Étançon à la Houillère.

 

Étape précédente                              Étape suivante

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *