Via Alpina 2011, l’aventure continue

La publication par épisodes hebdomadaires procure un avantage que je n’avais pas soupçonné en dehors du fait qu’elle  transformait  une randonnée de 36 jours en un reposant cheminement virtuel de 36 semaines ou disons un peu plus en raison de quelques pauses et dérapages informatiques. Ce feuilleton a permis de raccourcir l’entracte ;  les onze mois qu’il m’a fallu attendre pour reprendre en juin 2011 au Col du Simplon le chemin que je l’avais abandonné en août 2010, se réduiront à quelques jours.

Une toute petite pause indispensable pour marquer la transition. Le temps de peaufiner un peu, d’apporter les dernières corrections, de préparer le sac,  mettre les chaussures, prendre les bâtons…

Voyons voir, tout est prêt ?

Ah, non encore deux ou trois précisions sur le voyage qui nous attend avant de démarrer et si, comme l’a dit Napoléon « Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours », probablement que deux croquis valent mieux qu’un très très long discours.

Pour commencer, une carte présentant l’ensemble des itinéraires de la Via Alpina et la localisation du parcours que j’ai effectué en 2011…

… et le détail des étapes.

Cliquez sur la carte pour l’agrandir

.

L’itinéraire peut sembler bien tortueux ; dans le récit, j’expliquerai les raisons de mon choix. J’avais au départ élaboré un projet que j’avais présenté au concours 2011 organisé par la Via Alpina. Suite à ma candidature, un partenariat a été établi entre la Via Alpina et moi. Cette collaboration a renforcé mon engagement de respecter le cahier des charges que je m’étais fixé et mon envie d’aller jusqu’au bout de mon projet.

Merci à Nathalie, Coordinatrice de la Via Alpina, pour son soutien.

Étape suivante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *