Les 21 lacs des Vosges : Préambule

Pourquoi cet appétit de marcher qui me taraude, me pousse à me plonger dans mes cartes et échafauder des projets de randonnée dès que la perspective de quelques jours de congés se profile ? Sans doute est-ce la faute à cette sensation de bien-être que me procure la liberté acquise à la semelle de mes chaussures m’arrachant l’espace de quelques jours à mon quotidien minuté et sans surprise.

Il me fallait un projet un peu consistant pour meubler une petite semaine de chômage technique que je voulais ne pas gâcher dans une errance hasardeuse. La durée de cette pause professionnelle n’étant pas suffisante pour me permettre de m’évader à l’autre bout de la France, je me suis tout naturellement tournée vers les Vosges pour y chercher l’aventure dans laquelle je pouvais m’embarquer. Je veux toujours mettre un titre, un début et une fin à mes itinérances que je déroule le long d’un fil d’Ariane, qu’elles soient d’une journée, d’une semaine ou d’un mois.
J’aurais pu décider de suivre le GR®531 ou GR®532, faire la boucle des châteaux des Vosges septentrionales ou la traversée est/ouest et retour sur le 48e parallèle nord, et même, pourquoi pas entamer le chemin de Compostelle …

Mais les hématomes dispersés entre les remous olivâtres en trompe-l’œil de ma carte, qui semblent ponctuer un entrelacs s’enroulant confusément autour de l’épine dorsale des crêtes sont une invite que je ne peux repousser.

J’ignorais avant de la consulter qu’il y eût autant de lacs, une bonne vingtaine. Le projet sera plus donc long que prévu et m’obligera à exécuter mon rond’eau en deux temps.

D’aucuns me diront, qu’ils se ressemblent presque tous, petits reflets contraints de ciel enchâssés dans la paume de vallons boisés, prisonniers d’une digue maçonnée les empêchant de fuir comme autrefois lorsqu’ils étaient encore sauvages, sans avoir livré leur énergie ou légué leurs flots aux rivières de la plaine que la chaleur estivale assoiffe.

A présent ils ne sont pour moi qu’un prétexte à ma randonnée, les escales qui cadenceront mon parcours…
Mais ils sauront sans aucun doute me livrer cette part secrète d’eux-mêmes qu’ils ne dévoilent qu’à ceux qui prennent le temps de venir les approcher, les caresser du regard et du bout des doigts et les quitter à regret.

De l’idée au projet, il n’y a qu’un pas et du projet à la réalisation, que de l’impatience…

Ayant déjà sillonné maintes fois les Vosges et effectué leur traversée par le GR®5, j’ai volontairement opté pour des parcours que je ne connaissais pas. Ils ne sont donc pas obligatoirement les plus directs ou les plus fréquentés.

La décision d’entreprendre la boucle des lacs est arrêtée et le départ fixé au jeudi 7 mai.(lire la suite)glissePour les informations pratiques (parcours, organisation, hébergements, cartographie,…) cliquer ici

Faignes sous Vologne
Faignes sous Vologne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *